20 choses que personne ne dit sur la dépression et l’anxiété

Publié le : 23 mars 20235 mins de lecture

On a beaucoup parlé des effets de la dépression sur la vie des personnes qui en souffrent et de la nécessité de prendre des mesures pour que ces personnes se rétablissent. Le problème est que la dépression et l’anxiété vont presque toujours de pair et que l’on parle peu de ce deuxième trouble.

L’anxiété est un trouble mental marqué par des sentiments d’inquiétude

Pour ceux qui ne le savent pas, l’anxiété n’a rien à voir avec ce que nous imaginons, ni avec ce sentiment qui nous envahit avant qu’un événement tant attendu ne se produise.

L’anxiété est un trouble mental marqué par des sentiments d’inquiétude ou de peur qui deviennent si forts qu’ils interfèrent directement avec la vie et la capacité de réflexion de ceux qui en souffrent.

Et le problème est que près de la moitié des personnes diagnostiquées comme souffrant de dépression sont également victimes de ce trouble anxieux.

La liste ci-dessous, comme vous le verrez, vise à alerter les gens sur l’angoisse que les personnes souffrant de dépression et d’anxiété doivent vivre au quotidien. L’intention ici est d’informer et de montrer que ce que vous (ou cette personne que vous connaissez) ressentez n’est peut-être pas simplement de la paresse ou de la tristesse.

Découvrez 20 choses que personne ne dit sur la dépression et l’anxiété :

1. C’est flipper à l’idée d’avoir une mauvaise note à un examen, mais ne pas avoir l’énergie pour étudier.

2. C’est devoir rester au lit parce qu’on ne peut pas bouger, mais se martyriser à l’idée de ce qui pourrait se passer si on manque l’école ou le travail.

3. C’est se sentir de plus en plus fatigué au fur et à mesure que l’on bouge, mais le cœur s’emballe à l’idée de faire le premier pas.

4. C’est être agacé par le désordre qui s’accumule, mais y faire face et se dire : « Je rangerai demain ».

5. C’est faire six millions de listes de choses à faire pour se changer les idées, tout en sachant que vous ne ferez jamais rien de ce qui est écrit dessus.

6. C’est croire que chaque plan annulé mettra fin à vos amitiés, mais ne pas avoir la force d’y assister.

7. C’est se sentir désespéré parce qu’on est toujours célibataire, mais annuler tout rendez-vous parce que l’idée d’y aller vous donne des palpitations.

8. C’est avoir peur chaque jour que votre partenaire en ait assez et parte, et votre anxiété vous murmure à l’oreille qu’il mérite vraiment mieux et qu’il devrait partir.

9. C’est ignorer les messages et décliner les invitations. Et c’est encore pire lorsque les messages et les invitations cessent d’arriver.

10. C’est la peur constante de se retrouver seul, mais de s’isoler accidentellement parce qu’on a parfois besoin de se cacher.

11. C’est ne rien vouloir d’autre que de ramper jusqu’à la maison et de s’endormir à 14 heures, mais votre pouls rapide et effrayé vous réveille à 2 heures du matin.

12. C’est alterner entre le sentiment de paralysie dans le présent et la peur de l’avenir.

13. Ce n’est pas profiter des bons jours parce que vous êtes submergé par l’anxiété et la pensée que la prochaine crise est juste au coin de la rue.

14. C’est dormir trop ou ne pas dormir du tout.

15. Vous avez besoin de vacances de vos pensées, mais vous ne pouvez pas sortir du gouffre par vous-même.

16. C’est avoir besoin de tout faire, mais ne rien vouloir faire.

17. C’est avoir des mécanismes de survie et de fuite, car lorsque vous n’essayez pas de vous cacher d’une partie de votre cerveau, vous vous cachez de l’autre.

18. C’est se demander si les choses qui vous font chavirer le cœur sont celles que votre esprit anxieux a inventées.

19. C’est s’asseoir à 3 heures du matin pour s’inquiéter d’un avenir que l’on n’est même pas sûr de vouloir avoir.

20. C’est ressentir trop de choses et ne rien ressentir en même temps, et avoir le sentiment que l’on ne s’améliorera jamais.

REMARQUE : cela ne semble pas être le cas, mais vous pouvez aller mieux et vous sentir mieux ! Demandez une aide psychologique dès que possible et, si vous avez des pensées suicidaires, appelez le numéro vert contre la détresse 31 14. Votre vie est trop précieuse pour être perdue !

Plan du site